Championnat de France non voyant : Interview de Tufek Ababsa

Publié le par Antoine Duboc

 

J-2 avant le début de la compétition. Aujourd'hui, Echecs Mag questionne Tufek Ababsa, joueur ayant un déficit visuel mais qui peut joueur aux échecs "normalement" sans répondre aux critères listés dans le règlement fédéral.

 

Retrouver les autres articles du dossier  ICI

 

Peux-tu te présenter ?

Tufek Ababsa, 27 ans, animateur-journaliste à la radio HDR (Hauts de Rouen). Je joue aux échecs depuis 1993 quand j’ai rencontré Adrien Hervais. Je suis licencié au club de Maromme, j’ai 1770.

 

Quel est ton déficit visuel ?

Je suis amblyope, j’ai un dixième à chaque œil. Cela me permet de me déplacer, de faire les choses de la vie courante mais j’ai besoin de quelqu’un pour me faire la nourriture, le ménage ….

 

Tu peux jouer aux échecs tout à fait normalement mais tu as pu intégrer l’équipe de France non voyante lors des dernières Olympiades en 2004. Raconte-nous cette expérience ?

Comme je suis déficient visuel, Adrien Hervais m’a demandé si j’étais intéressé pour intégrer l’équipe de France. Du fait que d’autres joueurs de l’AEPA (Association des échecs pour aveugle) n’étaient pas motivés, j’ai pu jouer la compétition.

J’ai joué au 4e échiquier. J’ai obtenu le score de 7,5 sur 9 (6 victoires, 3 nulles) et une performance à 2100. Cela m’a permis d’obtenir la médaille d’or à mon échiquier. L’équipe de France a terminé 17e.

 

Quelle a été ton impression de « joueur voyant » dans un monde de « joueurs non voyant » ?

Pour moi, c’est un peu bizarre : je suis un mal voyant parmi les voyants et un voyant parmi les non voyants. Sinon, au niveau de la compétition, il m’a été difficile de m’adapter à la notation des coups qui doit se faire en allemand. Déjà que je parle anglais comme une vache espagnole alors pour l’allemand n’en parlons pas !!!

 

Quels sont tes projets ?

J’aimerais bien faire le Championnat de France non voyant mais chaque année mes disponibilités ne me le permettent pas. Je souhaiterais bien participer plus aux compétitions de l’AEPA pour montrer que je ne voulais pas que participer aux Olympiades.

 

ABASA-tufek.jpg

Publié dans Les DOSSIERS

Commenter cet article