L'affaire Bairamian

Publié le par Olivier Coudrette, rédacteur d'ECHECS Mag

Classé 2560 FFE Frank Bairamian (en photo) était en Mai 2005 le 8ème joueur français ; juste devant Jean Marc Degraeve, Igor Nataf, Maxime Vachier Lagrave…

Cette année le club d’Antibes qui cherchait des joueurs à plus de 2200 pour jouer dans le top 16 pensait avoir trouvé avec Frank Bairamian un bon joueur.

Mais voila après 3 matchs et autant de défaites tout le monde se rend compte qu’il est loin de valoir cet élo.

Les forums d’échecs ne cessent d’en parler. Le président du club d’Antibes, Iannis Bokias, se sent obligé d’intervenir en publiant sur France-echecs cela :

« Juste quelques mots sur l'affaire Franck Bairamian.
Il n’y a aucune intention de la part du club d'Antibes d'aligner un joueur avec la volonté de décaler le reste des joueurs comme il a été dit. C'est un calcul stupide qui ne peut rien apporter. Nous aurions alors l'obligation de faire 5/8 a chaque rencontre... Je n'ai jamais été au courant de la manière dont Franck Bairamian aurait soit disant obtenu ce classement, je ne connais Monsieur Bairamian que depuis quelques mois. (Juin 2005)… Je vous précise que Franck a été aligne échiquier numéro 5 contre Gonfreville a la première ronde... Le club d'Antibes a toujours respecte le règlement. »

Depuis le classement de Frank Bairamian a été modifié et descendu ,de 250 points, à 2310 élos par le directeur des élos Charles Henry Roy.

Il semble aujourd’hui peu probable de revoir Franck Bairamian dans le top 16… A moins que le président-capitaine d’Antibes en décide autrement...

Publié dans Les DOSSIERS

Commenter cet article