Le capitaine de l'équipe du Top 16 de Metz: Pascal Deiller

Publié le par Olivier Coudrette, rédacteur d'ECHECS Mag

1.Présentez-vous :

J'ai 44 ans. Je suis célibataire, salarié d'une banque.

J'ai rejoint Metz Fischer en 1995, suite à une mutation professionnelle. Je gère les équipes du club depuis 1999. Actuellement, j'exerce simultanément les fonctions de vice-président, trésorier, administrateur de note site www.metzfischer.org dont j’assure principalement la mise à jour régulière. Depuis 2002, j'ai ajouté une corde à mon arc en devenant arbitre (AF3).

Je joue aux échecs depuis l'âge de 15 ans et mon niveau se situe autour de 2100.

2.Présentez-nous le club de Metz ? (les équipes, les salariés, les bénévoles, les locaux, les tournois organisés, les partenaires privés et publics…)

Le club fut créé le 14/06/1925 par des notables messins. S’y retrouvaient nombre d’administrateurs de la Ligue des Commerçants : Metz était et reste une des villes françaises les plus commerçantes.

Le club d’aujourd’hui a complètement changé d’âme : il est largement ouvert à l’ensemble de la société civile. Il accueille beaucoup de jeunes (2/3des troupes) et d’adultes de divers horizons, dont beaucoup de Mosellans résidant hors de l’agglomération messine : l’emprise du club est départementale. Notons que presque 20% de nos membres sont.. des adhérentes. Les effectifs croissent doucement depuis une dizaine d’années (76 membres en 1995, 226 en 2006), et très sensiblement depuis 2003 : c’est un retour fructueux de notre lourd investissement dans le milieu scolaire.

Ce changement culturel dans l’esprit du club est par ailleurs encouragé par nos partenaires publics, Ville de Metz et le Conseil Général, soucieux de financer des associations à vocation sportive, éducative, d’intégration sociale : il s’agit de fidéliser les talents locaux au territoire mosellan pour consolider une démographie légèrement excédentaire.

Annuellement, ce sont environ une vingtaine d’équipes qui sont engagées en compétition. Avantage d’être la première région frontalière de France, nos membres s’engagent aussi souvent dans des compétitions au Luxembourg et en Belgique, en individuel ou comme titulaire dans une équipe. Ainsi, Olivier PUCHER et Thomas HISLER participent ce mois-ci au Championnat d’Europe des clubs, sous les couleurs du club luxembourgeois de Dudelange.

Le club ne dispose aujourd’hui d’aucun salarié. Cette lacune pourrait être bientôt comblée grâce au concours du ministère chargé des sports, de la Région Lorraine, co-subventionneurs, et du Dispositif Lorrain Associatif, porteur de notre projet. Après 82 années d’existence, nous devrions enfin disposer d’un emploi à temps plein à compter du 1er janvier prochain, selon un « projet de club quinquennal» conçu par notre président.

L’activité du club repose sur un noyau dur d’adhérents. On peine à renouveler les vocations comme dans toutes les associations. METZ FISCHER ne dispose même pas de locaux en propre : les salles du centre socioculturel qui nous accueille « temporairement » sont partagées avec d’autres activités, ce qui pose des problèmes récurrents de logistique, et de  disponibilité, voire de sécurité quand le nombre limite de visiteurs est atteint. La solution à ce problème immobilier ne semble avoir aucune issue : comment en pourrait-il être autrement avec cinq clubs d’échecs sur Metz ville ? La municipalité se charge donc de répondre occasionnellement à nos pointes d’activité. METZ FISCHER cependant souhaite, qu’à défaut de fusionner des clubs qui ont des populations et des intérêts divers et finalement complémentaires – ce qui est loin de desservir notre discipline, qu’une « conférence des clubs d’échecs messins » se mette prochainement en place pour répondre plus favorablement, et parfois collectivement à l’image du Téléthon - aux attentes du public. Le même souhait est émis à destination des clubs sportifs de haut niveau : des échanges d’expérience avec le « FC Metz », le « H2ML » (Hand-Ball) et le « SMEC omnisports », trois autres prestigieux clubs messins, devraient nous instruire en management de club de haut niveau.

Nos tournois majeurs sont le traditionnel « Tournoi  du 11 Novembre » et surtout le « Tournoi de Printemps » : créé en 2005, il connaît un très vif succès. Enfin, METZ FISCHER a associé le club de METZ CHARLEMAGNE en 2005 pour le Téléthon. Cette année, l’ASPTT METZ vient compléter le chœur pour enrichir la partition.

Nos partenaires financiers sont à ce jour tous publics : Ville de Metz, Conseil Général, Conseil Régional, qui tous ont accompagné le club dans sa progression vers l’élite (rappel : l’équipe fanion jouait en N3 en 2002). Les partenaires privés et réguliers délivrent des prestations gracieuses ou à prix coûtant pour le club ou ses membres : l’imprimerie HECTOR/Pôle de Communication, ARCAN’MEDIA et PC COM du groupe ARCAN, nous a hébergé gracieusement les trois premières années qui suivirent la création de notre site Internet et fait des remises de prix sur les consommables ou prestations informatiques, la librairie indépendante « Espace HISLER-EVEN » fournit des livres et LASER MAXX des places gratuites pour les remises de prix. Derniers partenariats en cours de finalisation : l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Metz (ENIM) pour l’accompagnement d’ingénieurs-élèves au haut niveau, et le Casino d’Amnéville du Groupe Tranchant qui met gracieusement à notre disposition sa salle de spectacle en tant que de besoin. Il set cependant évident que le club souffre de ne pas disposer d’au moins un vrai sponsor privé : la prospection est pourtant permanente.

3.Quelles sont les qualités nécessaires pour être un bon capitaine ?

Mon rôle de capitaine s'exerce à deux moments : lors de la préparation des équipes et sur le terrain les jours de matches.

Pour la 1ère partie je pense qu'il est nécessaire d'avoir une bonne connaissance de ses joueurs, une grande disponibilité, une bonne organisation et un sens de l'anticipation.

Pour la 2ème partie un bon capitaine est celui qui sait rester calme en toute circonstances, qui appréhende au mieux les situations de matches (parties, "état" des joueurs…), qui favorise les bonnes relations au sein de l'équipe et qui leur permet de se consacrer à 100% à leurs parties.

4.Décrivez nous la saison de l’équipe 1 l’année dernière en Nationale 1.

Après un bon début de saison l'équipe a connu un creux puis a terminé en trombe en alignant 4 victoires consécutives décisives pour la montée. Elle a su être solide et efficace dans les matches clés. Chaque joueur a fait preuve d'une belle combativité et d'une grande motivation.

5.Quels seront les objectifs fixés pour la prochaine saison ?

L'objectif pour l'équipe 1 est le maintien au TOP 16. Pour les autres équipes adultes l'objectif est également le maintien (N2, N3, N4, R1). Un objectif important pour le club est la montée en N1 chez les jeunes.

6.Les joueurs vus par le capitaine : Présentez nous les principaux joueurs de l’équipe 1 : (RIAZANTSEV Alexander, POSTNY Evgeny, EINGORN Vereslav, SVETUSHKIN Dmitry, GLADYSZEV Oleg, KOCH Jean Rene, NEIMAN Emmanuel, TADDEI Benoit, PUCHER Sebastien et LECLAIR Marie…) ?

L'équipe sera composée des joueurs fidèles au club depuis plusieurs saisons :

notre féminine très combative Marie Leclair

les étrangers bien intégrés au groupe et qui ont un véritable esprit d'équipe : le GMI moldave Dimitry Svetushkin, le GMI ukrainien Vereslav EINGORN (qui vient de remporter les olympiades avec l'équipe féminine d'Ukraine) et le MI russe Oleg Gladyszev.

Pour compléter le groupe nous avons intégré à l'effectif :

un messin d'origine bien connu et apprécié du club même s'il n'en a jamais fait partie, Benoît Taddei.

des joueurs français d'expérience : le MI Jean René Koch et le MF Emmanuel Neiman

de jeunes étrangers ambitieux : le GMI russe Alexander Riazantsev et le GMI israélien Evgeny Postny.

Un groupe avec une moyenne d'âge de 28 ans.

7.Selon vous quel sera le podium du top 16 cette saison ?

CHESS XV, CLICHY , CANNES

8.Quel est environ le budget total du club ? Quel est environ le budget alloué pour l’équipe évoluant dans le Top 16?

Budget du club : environ 80 K€

Budget TOP 16 : environ 20 K€

9.A quoi va ressembler une journée type de Pascal Deiller pendant un week end du top 16 ?

Réveil des troupes

Petit déjeuner

Ballade, détente…

Remise de la feuille de match à l'arbitre

Repas léger

Rassemblement de l'équipe pour départ vers la salle

Suivi des parties, de l'équipe

Repas du soir avec échanges sur la match du jour + derniers réglages pour la composition de l'équipe du lendemain

Une camomille et au lit…ou ..impro

10. Quelle est l’anecdote la plus insolite que vous ayez vécue en tant que responsable d’équipe ?

2 anecdotes, la 1ère n'est peut-être pas publiable…

1-Lors d’un match en N2, un joueur chambre un de ses partenaires : ce dernier tente une attaque désespérée après avoir donné une tour nette à son adversaire :

<<Si tu ne perds pas cette partie là, je te roule une pelle>>.

Dans les cinq minutes qui suivent, le « chambré » retourne à sa place et voit son adversaire jouer un coup qui, non seulement lui redonne la tour, mais en plus lui fait gagner une pièce.

Il gagne finalement sa partie et le « chambreur », qui avait complètement dominé sa partie, se fait mater en 1 coup.

2-Je joue une partie contre le capitaine de l'équipe adverse. Apercevant un de ses joueurs, lui demande quel résultat il a fait.

Réponse : <<Mais je ne joue pas ce week-end !>>

La suite ci dessous (ou cliquez ici)

Publié dans Les INTERVIEWS

Commenter cet article