Livre d'échecs

Publié le par Olivier Coudrette, rédacteur d'ECHECS Mag

Le titre: STRATÉGIE SUR UN PLATEAU LES ÉCHECS EN SITUATION

AUTEUR : GÉRARD DESPORTES

Ancien rédacteur en chef de Libération et de La Vie, Gérard Desportes a également écrit pour le Quotidien de Paris et

Le Monde 2. Ce passionné du jeu d’échecs est aujourd’hui directeur adjoint du département de Sciences humaines à l’Institut national du cancer (INCA).

 

 

Gérard Desportes concilie de manière habille la politique, la stratégie et les échecs. Par le biais d’une citation et d’une partie d’échecs, Gérard Desportes nous décrit, avec adresse, la vie politique française mais aussi notre société en général.

Le préambule est captivant. Vous rappelez vous de votre premier regard porté sur un échiquier ? De la première personne qui a su vous captiver ? Vous donner envie de vous intéresser au jeu ?

Gérard Desportes nous raconte comment la déesse Caissa, a fait de lui un amoureux des échecs.

Les néophytes apprécieront la première partie de ce livre. Elle leur apportera une autre vision du jeu d’échecs. Les joueurs plus confirmés se délecteront en découvrant les parties d’échecs choisies par l’auteur pour illustrer ces propos, dans la suite du livre.

La plume gracieuse de l’auteur est un argument supplémentaire pour qu’ÉCHECS Mag conseille la lecture de cet ouvrage sans modération.

L’interview de l’auteur :

1.Présentez-vous :

J’ai bientôt cinquante ans dont presque quarante de pratiques échiquéennes quasi quotidiennes. Après avoir abandonné la compétition il y a trois ans, j’ai sombré dans le jeu en ligne et je viens juste d’en sortir. Voilà tout juste quinze jours que je n’ai pas joué une partie. Cela ne m’était pas arrivé depuis des lustres. Je suis donc un homme nouveau.

2.Vous êtes aujourd’hui un joueur d’échecs de compétition classé 2037 FIDE. Parlez-nous de votre parcours de joueur d’échecs ?

J’espère ne pas vous exaspérer en vous disant que tout est dans le livre.

3.Présentez nous votre dernier ouvrage : «  Stratégie sur un plateau » sorti en octobre ?

Il s’agit d’une recension des chroniques que je tenais dans le Monde 2 et j’ai ajouté une longue préface qui parle justement de mon parcours et qui essaye de donner quelques conseils.

4.Plusieurs arguments pour donner envient aux lecteurs d’ECHECS Mag de découvrir votre ouvrage :

Son prix et le fait qu’il soit très difficilement trouvable. Une vraie gageure. C’est un livre qui se mérite.

5.Vous qualifiez de « pousseurs de bois », «de mazettes », « de pauvres clowns » les joueurs d’échecs qui n’ont jamais ouvert un « manuel de théorie ». Quels livres d’échecs conseilleriez vous de lire et pour quelles raisons ?

Les cinq livres qui comptent sont dans le livre

(L'art de jouer les pions, Mes meilleurs parties d'échecs d'Alekhine, L'art du combat...)

6.Monsieur Roque est une personne qui semble avoir beaucoup compté pour vous. (Les lecteurs s’en apercevront en lisant le livre). Il est aujourd’hui disparu mais j’ai le sentiment que vous auriez aimé le revoir. Que voudriez-vous lui dire si vous étiez devant lui ?

C’est lui qui m’a vraiment initié au jeu. On a du faire des centaines de parties, peut-être plus, assis l’un en face de l’autre sur les chaises du jardin des plantes. J’aimerai lui demander s’il a gardé le souvenir de la première partie. Elle ne s’est pas imprimée sur ma boîte crânienne mais je veux croire qu’elle va me revenir le jour de ma mort. S’il me dit qu’il a oublié lui aussi, je lui demanderai s’il veut en faire une avec moi. Pour Mr Roque, je veux bien faire une exception et me remettre au truc.

7.Envisagez vous de reprendre votre plume pour l’écriture d’un second livre consacré aux échecs ?

Non.

8.Que représentent pour vous les échecs ? Que vous procurent-ils ?

La grande affaire de ma vie ; cette vie qui vient de finir. Une autre commence et j’en suis bien content.

9.Quelle est l’anecdote la plus insolite que vous ayez vécue en tant que joueur d’échecs?

Je me suis fais dragué par un homme noir, lettré et totalement obsédé, bon joueur, lors d’un tournoi parisien et tout a fini bizarrement. Le jeu d’échecs permet ce genre d’étrangeté : il m’a parlé de Césaire et Breton, fait du pied, raconté des saloperies pendant toute la partie, tenté des caresses entre les coups, c’était une Grunfeld, j’avais les blancs et nous avons fait nul. J’étais vert. J’aurai du lui casser la gueule et cet homme est toujours mon pote.

10.Comme il est d’usage dans Echecs Mag et pour mieux vous connaître voici des questions pas « échiquéennement » correctes :

Votre premier entraîneur : ma mère

Votre meilleur entraîneur : ma mère

Votre plus belle partie : J’ai gagné une simultanée contre Kramnik, champion du monde, en sacrifiant une Tour.

La plus belle partie d’échecs : une partie Tal-Fischer, une sicilienne gagnée par Tal

Plutôt jeu positionnel ou plutôt jeu tactique : hélas positionnel

Plutôt les noirs ou plutôt les blancs : les noirs

Joueur et joueuse préférés : Bronstein, Tal, Fischer et Kasparov

Votre tournoi préféré : Saint-Affrique

Votre dernier match d’échecs : en national 2 contre un vieux grand maître bulgare dont je ne me souviens plus le nom. J’ai longtemps cru tenir la nulle et bien sur, j’ai perdu.

TITRE: STRATÉGIE SUR UN PLATEAU LES ÉCHECS EN SITUATION

AUTEUR : GÉRARD DESPORTES

PRIX PUBLIC TTC : 14 EUROS (Seulement !!)

Editions Jacob-Duvernet

louis.sfg@noos.fr

134, rue du Bac - 75007 Pari s – Tél: 01.42.22.63.65 - Fax. 01.45.49.25.02

Publié dans Les DOSSIERS

Commenter cet article