L'interview du GMI Robert FONTAINE

Publié le par Olivier Coudrette, rédacteur d'ECHECS Mag

Les 10 réponses du GMI Robert FONTAINE

Le titre de Champion de France de France poussin acquis en 1989 est le premier titre national de Robert FONTAINE.
Il remporte ensuite 6 titres de champion de France chez les jeunes (dont 2 Junior en 1997 et 2000) et termine 2 fois vice champion de France. Il participe deux fois aux Olympiades Jeunes. En 2006, il termine sur le podium du championnat de France
Il obtient le titre de GMI en janvier 2002.

1. Présentez vous :

Je m'appelle Robert Fontaine, joueur et entraîneur d'échecs, Grand Maître International avec un élo de 2557 au 1er Octobre 2006. Né en Région Parisienne le 18/11/1980

2. Pouvez vous nous raconter votre parcours échiquéen (de vos débuts à aujourd’hui) ?

Mon père m'a appris le jeu vers 4 ans et demi. Il m'a ensuite amené au club de Suresnes ou j'ai rencontré pour la première fois Cyril Marcelin (GMI également), mon plus vieil ami dans les échecs! J'ai participé à mon premier Chp. de France à Hyères en 1988 que j'ai remporté. Petit à petit j'ai gagné plusieurs Chp. de France jeune (6 au total il me semble dont 2 en Junior) Je voudrais d'ailleurs remercier ma famille qui m'a souvent accompagné et soutenu lors de ces Championnats jeune, ce qui m'a permis d'avoir de la rigueur et de glaner des titres. Je suis passé Maître International en 1997 et Grand Maître en 2002. Mes débuts dans le National ont été difficiles en 1997. Mais au fil des ans, mes résultats se sont améliorés ce qui a permis de me qualifier pour les Olympiades en 2004. Mon élo actuel est le plus fort de ma carrière, espérons que ça continue!

3. Vous avez réalisé une très bonne performance au championnat de France et au tournoi de Las Vegas. Quels sont vos prochains objectifs ?

J'ai aussi remporté Val Thorens en juillet (ce qui m'a donné confiance pour le National...). Je vais aller jouer à la Rilton Cup à Stockholm à la fin du mois de décembre. Ce pays est magnifique sous la neige! J'irai ensuite jouer à l'Open de l'Aéroflot à Moscou en février. Mon objectif est d'augmenter mon élo même si cela va être de plus en plus difficile.

4. Le site Echecs Mag a créé une nouvelle rubrique : 100 % Top 16. Parlons un peu de cette compétition :

-Comment se sont passés vos débuts dans la plus grande des divisions par équipe ?

C'était en 1995 face à Langevin (nulle) avec le club de Caissa Paris, maintenant devenu Paris Chess Club. J'avais réalisé un week end solide pour mes débuts avec 3/4. Je garde un excellent souvenir de ces quelques années passées avec ce club et les piliers de l'époque qui étaient Jordi Lopez, José De Sousa, Igor Nataf, Seb Mazé, Nikola Spiridonov et la regrettée Mme Chaudé de Silans...C'est en Top 16 que j'ai réalisé ma première norme de GMI en 1997. Jordi Lopez m'avait forcé à jouer pour le gain face à Summerscale. Je ne savais pas que je jouais pour la norme, lui le savait! Merci Jordi!

- Que pensez vous du niveau du Top 16 ?

Le niveau est excellent, même si cette année il devrait être moins élevé à cause du retrait de plusieurs club.

- Votre pronostic pour cette année ?

Clichy part favori avec Paris Chess 15, Cannes reste en embuscade!

- Un mot sur vos coéquipiers de Cannes ?

J'adore l'ambiance et mes coéquipiers. Tout d'abord, je tire un coup de chapeau à Damir Levacic qui s'occupe de tout l'encadrement extra-sportif lors de nos déplacements: hotels, restaurants, karaoké, bar indien... Depuis 2000 j'ai tout connu comme animation possible et inimaginable! Le niveau est homogène et l'arrivée des deux jeunes Laurent Guidarelli et Pavel Govcyan cadrent bien avec les valeurs du club et de l'équipe: Détendue mais appliquée et sérieuse quand il le faut.

Vlad Tkachiev, fort en compréhension et toujours disponible pendant le Top 16 pour un renseignement. Pareil pour Murtas Kazghaleyev son camarade de chambre. Ce duo fait vivre l'équipe!

Joe Gallagher "super cool man!" On peut discuter de tout avec lui, notamment poker...

Michele Godena, 100 fois champion d'Italie, dispo et gentil, mais me fait trop de frayeur dans ses zeinots!

Mladen Palac, pas super bavard mais fort et très sympa

Luke McShane, doué naturellement et "so British"!

Darko Anic, l'intello de l'équipe! Cultivé et 1.g3 2.Fg2 quoi qu'il arrive

Matthieu Cornette, j'aime bien partager la chambre avec lui, on peut regarder le foot...

Maria Nepeina-Lecomte, agréable de discuter avec elle, et ça fait 6 ans qu'elle prend des thés à chaque dîner de top 16, la petite touche Russe...

Shirov il y a deux ans, je le respecte énormément et son habileté tactique le place dans le Top 10 Mondial encore même maintenant

Anand il y a deux ans, je dirais comme Damir, DIEU! Nous avons eu l'occasion d'analyser un matin au petit déjeuner une partie de Michele. Nous étions 5 ou 6. Il y avait Anand et le jeu d'échecs, puis le reste du Monde!

5. A quoi ressemble un entraînement de Robert Fontaine ?

Cela dépend. Pour être honnête je ne m'entraîne pas trop. Je fais pas mal d'autres activités et les vrais seuls moments ou je m'entraîne se déroulent avant et pendant les tournois. Je regarde chaque semaine les Twics et essaie d'améliorer mes ouvertures

6. Que représentent pour vous les échecs ? Que vous procurent-ils ?

C'est pour le moment mon job et ma source de revenus. Donc ma vie. J'espère néanmoins changer de cap dès que j'en ai la possibilité. Les échecs sont un jeu très dur ou lorsque l'on gagne la vie est belle, mais dès que l'on perd tout s'écroule. Il est d'autant plus dur que tout se passe dans le cerveau contrairement à un sport "physique" ou on peut se dire "ah aujourd'hui je n'avais pas les jambes etc..." On peut dire que les échecs procurent joie et tristesse, ce que n'importe quel sportif peut ressentir dans sa discipline.

7. Quelle est l’anecdote la plus insolite que vous ayez vécue aux échecs ?

J'étais en Serbie il y a quelques années, des personnes agées jouaient sur les bords du Danube, dans la rue. je voulais blitzer un peu ce jour là et je me suis dit "bon ils ne sont pas forts, j'en fais quelques uns et j'y vais". Je me suis pris 3-1...

8. Quelles sont vos autres activités et passions ?

J'aime bien faire du sport quand j'en ai le temps. Voyager et découvrir de nouveaux pays est un vrai plaisir. J'ai eu la chance d'aller en Chine, un peu partout en Europe, en Martinique et aux Etats-Unis, ce qui reste des souvenirs mémorables pour la vie. Ecouter de la musique ou aller au cinéma également...

9. A quoi ressemble une journée type de Robert Fontaine ?

Tout dépend de mon emploi du temps et cela varie de l'endroit ou je me trouve. Je partage mes journées à travailler pour Europe-Echecs, donner des cours pour le club de Cannes, regarder les nouvelles sur internet, voir ma copine qui n'habite pas Paris...De manière générale je me lève tôt vers 8 heures et me couche vers 23. Je n'ai d'ailleurs jamais compris les joueurs d'échecs qui allaient dormir à 3 heures du matin en levant vers 15!

10. Comme il est d’usage dans Echecs Mag et pour mieux te connaître voici des questions pas « échiquéennement » correctes :

Avez vous déjà eu des soucis avec un arbitre : Non

L’attitude qui vous déplait la plus chez un adversaire : Il fait ce qu'il veut, ça m'est égal. Sauf s'il me propose nulle plus d'une fois pendant la partie!

Votre premier entraîneur : Jean Philippe Ricard

Votre meilleur entraîneur : Difficile à dire, plusieurs m'ont beaucoup apporté, je dirais Lev Polugaevsky et Josif Dorfman

Votre plus belle partie : J'ai bien aimé celle contre Bricard à Val d'Isère en 2002, 2 sacrifices de pièces sur le Roi

Plutôt jeu positionnel ou plutôt jeu tactique : Plutôt tactique

Plutôt les noirs ou plutôt les blancs : Plutôt les blancs

Joueur et joueuse préférés : Bobby Fischer et Delphine Gras!

Le tournoi le mieux réussi : Le Dernier National à Besançon 2006 avec une belle 3ème place. J'ai aussi bien aimé les Olympiades de Calvia en 2004 en équipe de France pour l'ambiance et le match France-Russie auquel j'ai participé

Le tournoi le plus raté : Le tournoi des Générations en 1996 ou je n'ai pas gagné une seule partie...never again!

Le tournoi à ne pas rater : Chaque National ainsi que le Top 16

Votre bête noire aux échecs : Kasparov ;-) Plus sérieusement, je n'étais pas à l'aise contre Anatoly Vaisser, que j'ai finalement réussi à battre en Août!

Le meilleur livre d’échecs : "Mes 60 Meilleures Parties" de Bobby Fischer

Plat préféré : Celui de ma mère! Saumon avec sauce maison accompagné de riz

Boisson préférée : Diabolo menthe

Emission préférée : Je ne suis pas fan de télé, le JT de 20h

Livre préféré : Crime et Châtiment

Auteur préféré : Je n'en ai pas de particulier, un petit faible pour Dostoievsky quand même

Film préféré : Le Parrain (surtout la seconde partie)

Sport préféré : A regarder le PSG, à pratiquer la natation ou un sport de balle comme tennis ou ping pong

Ville préférée : Paris est magique!

Journal préféré (autre que les échecs) : Récemment le Journal International pour sa diversité et son objectivité

Site internet préféré : Pour les échecs celui de l'échiquier Niçois très complet, clair et actualisé, pour le reste lequipe.fr!

Olivier Coudrette et Robert Fontaine

Publié dans Les INTERVIEWS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article