Alain Genzling répond à Echecs Mag

Publié le par Antoine Duboc

Personne ne l'attendait et pourtant comme l'année dernière où il était parvenu à se hisser sur la 2e marche du podium, Alain Genzling a crée la suprise en décrochant le titre de Champion de France Cadet après une fin de tournoi au finish. Alors qu'il avait 1.5 point de retard à 2 rondes de la fin, il est parvenu à remonter son retard pour s'imposer dans les parties de départage face aux favoirs du tournoi (C. Vernay, C. Monsieux et A.Delorme)

 

Ce titre était inattendu pour le grand public, peux-tu te présenter rapidement ?

J'ai 17 ans et demi, je suis en terminale scientifique et je joue aux échecs depuis l'âge de 5 ans. J'ai appris à jouer au club d'échecs de Vendenheim (petite ville dans la banlieue de Strasbourg), club actuellement présidé par mon père. J'ai rejoint le club de Bischwiller pour renforcer l'équipe de Nationale 1 Jeunes lorsque j'ai atteint les 1800 ELO, il y a 6 ans. J'ai terminé l'an passé Vice Champion de France Cadet, ce qui me permit de faire partie de l'Equipe de France des Jeunes durant la saison 2006/2007.

 

 

 

 

 

Comment as-tu vécu ce Championnat ?

Le tournoi s'est déroulé de la meilleure des façons tout au long de la semaine. Les conditions de jeu et l'organisation étaient excellentes pour un Championnat de France Jeunes, et de plus la météo fut superbe. Venu avec ma famille (ma soeur jouant chez les Minimes filles et mon petit frère l'Open B), je me sentais en pleine forme à l'entame du Championnat, tous les ingrédients étaient réunis pour obtenir un bon résultat.

 

 

 

 

Comment te sens-tu entre ta victoire contre C. Vernay et le début des départages ?

Cette journée du dimanche 15 avril fut réellement riche en émotions. Lors de la dernière ronde, je devais battre Clovis avec les Noirs pour accéder aux matchs de départage. Alors que j'avais refusé la nulle, je me retrouve complètement perdu 5 coups plus tard. Mais Clovis loupe le gain et je finis par gagner contre le cours de la partie. A ce moment-là, je me sens très bien psychologiquement, mieux je pense que les autres joueurs à 7pts, et le blitz étant la cadence que j'affectionne le plus, j'ai abordé la séance de départages avec une certaine confiance.

 

 

 

 

Quelles sont tes impressions après une quinzaine de jours de recul ?

A chaque fois que je repense à ce Championnat, je suis moi-même surpris de mon résultat. Contrairement à la plupart des favoris dans la catégorie, je n'ai aucun entraîneur particulier durant la saison, je travaille seul et plutôt peu. Bien sûr j'avais pour objectif de terminer sur le podium, mais je ne pensais pas revenir à la maison avec ce titre !

 

 

 

 

Quels sont tes objectifs maintenant ?

A court terme, j'espère remporter le titre de Champion de France interclubs cadets, qui se déroulera à Bischwiller début mai, ainsi que le titre de champion de France scolaire avec mon lycée. Une fois le bac terminé, je compte jouer plusieurs tournois durant le mois de juillet, dont le tournoi à norme de MI de Bischwiller, afin de gagner un maximum de points possible.

 

 

Interviews de Mathilde Congiu, Mathilde Choisy et Sébastien Feller disponibles ICI

 

 

 

Publié dans Les INTERVIEWS

Commenter cet article