NATIONALE 1 Féminine

Publié le par Antoine Duboc

Lutèce Echecs, Naujac, Marseille Echecs et Besançon accèdent au TOP12 Féminin

 

La Nationale 1 se décompose en 4 groupes pour lesquels la première place est synonyme d’accession à la division supérieure.

 

Groupe Nord

Le club de Cergy-Pontoise a accueilli les équipes de Lutèce Echecs, Noisy-le-Grand, Le Chesnay, Villepinte, Wattignies, l'Echiquier Esbarrois, Châlons en Champagne, Saint-Just-en-Chaussée, Gonfreville l'Orcher. C’est le club parisien de Lutèce Echecs qui termine seul en tête avec 3 victoires en 3 matches en battant lors de la dernière rencontre les joueuses locales de Cergy qui prennent ainsi la 2e place.

dacalor_aurelie1.jpg 

Joueuses de Lutèce Echecs

DACALOR Aurélie (2021) (en photo)

BOUNYA Myriam (1897)

IASMAN Inna (1814)

AFRAKHTED Nahid (1419)

 
 
 
  

 

Groupe Ouest

Le club de Naujac a reçu les équipes de C.E. de Nantes, Huriel, l'Echiquier bordelais, Bordeaux Aspom, Gien. Ce sont les joueuses locales qui s’imposent devant Bordeaux Aspom et Huriel.

 

Joueuses de Naujac

ZICKELBEIN Eva-Maria (2150)

WOLHERS-ARMAS Friederike (2120)

ARMAS Lara-Maria (1819)

ARMAS Lena (1697)

 
 
 
  

 

Groupe Sud

Le club de Corbas a accueilli les équipes de Montpellier Echecs, Marseille Echecs, la Tour hyéroise, l'Echiquier Montelais, 2 équipes de Lyon Olympique Echecs, Meximieux, l'Echiquier lédonien, Calade-Echecs. Marseille remporte le match au sommet contre Montpellier (3 joueuses sur 4 au dessus de 2000 dans les 2 équipes).

TOP12F-N1-Marseille.jpg 

Joueuses de Marseille Echecs

PIQUEMAL Christiane (2072)

DELORME Laurie (2026)

LAURENS Julia (2006)

BIANCHI Florence (1906)

 

 
 
 
  

Groupe Est

Mundolsheim a reçu les équipes de Metz Fischer, TPG Besançon, Danjoutin, CE Strasbourg, Bischwiller 2, Obernai, CE Bruche. Ce sont les joueuses de Besançon qui s’imposent devant Strasbourg.

TOP12F-N1-Besan--on.jpg 

Joueuses de Besançon

PLESSIS Laura (1934)

JEANNEROT Léa (1920)

HISLEUR Gaelle (1916)

BOTTAGISI Aline (1650)

Publié dans TOP 12 féminin

Commenter cet article